Cérémonie du 11 novembre

Commémoration du 11 novembre à Elancourt : quand l’hommage aux morts se transforme en meeting politique.

Vendredi 11 novembre, les élus du groupe Réinventons Elancourt ont assisté à la commémoration de l’armistice de 1918 aux côtés des élus de la majorité, de citoyens Elancourtois et d’écoliers du Gandouget.

Cette cérémonie devrait être l’occasion de rendre hommage à ceux qui sont morts pour la France, de rappeler que la guerre est d’abord un désastre humain, mais aussi de porter un message de paix en particulier devant les enfants présents ce jour.

Au lieu de cela, le Maire d’Elancourt a ressassé ses obsessions habituelles, mélangeant diatribe anti écologique, peur de l’étranger et propos anti immigration et promotion du groupe de son ami proche Serge Dassault. Cette prise de parole totalement déplacée a atteint son paroxysme lorsque le Maire d’Elancourt a évoqué la mort atroce de la petite Lola.

Les cérémonies officielles à Elancourt se transforment trop souvent en meeting politique. Cela doit cesser. Si l’on donnait la parole aux enfants et aux associations d’anciens combattants, nous retrouverions probablement le sens de l’hommage et la dignité qui devrait marquer ce type de cérémonie.